Se former aux métiers de la paie


Le secteur recrute : les entreprises diffusent régulièrement des offres d’emploi portant sur des missions de gestion de paie. Nombreuses sont les formations qui permettent d’acquérir les connaissances de base ou renforcer les compétences de ceux qui occupent déjà un poste.

L’entrée en vigueur du bulletin de salaire simplifié en 2018 n’y changera rien : les employeurs auront toujours besoin de personnels pour gérer leur paie, en interne dans l’entreprise ou en externe par l’intermédiaire d’un cabinet comptable.

S’initier à la paie

Le métier, qui exige des compétences pointues en droit du travail et une connaissance approfondie de la législation sociale, le tout combiné à un certain goût pour le maniement des chiffres, a sans nul doute un long avenir devant lui, en dépit du recours croissant aux nouvelles technologies qui tendent à en simplifier la pratique et automatiser les process sans valeur ajoutée.

Aussi les universités et les écoles spécialisées ont-elles créé des cursus spécifiques pour répondre à la demande et couvrir l’ensemble des débouchés : un poste d’assistant ou de collaborateur de paie, voire de responsable, est en général accessible dès après l’obtention d’un diplôme de niveau Bac+2/3.

Le DUT gestion des entreprises et des administrations (GEA), qui propose une formation paie  via sa spécialité « ressources humaines », constitue l’une des voies royales pour se projeter dans le métier. De même, la licence professionnelle (bac+3) fournit un bagage complémentaire après un BTS, un DUT ou deux ans d’étude en droit, gestion et comptabilité. Dans les facultés, la filière AES (Administration Economique et Sociale) est souvent reconnue comme un bon tremplin.

Évoluer dans la profession

De nombreux organismes mettent en place des stages de perfectionnement à l’intention des techniciens ou collaborateurs désireux de se remettre à niveau pour progresser dans leur carrière, sécuriser leurs pratiques, se familiariser avec les nouveaux outils informatiques.

Des formations initiatiques s’adressent aussi à ceux qui souhaitent se réorienter professionnellement dans le secteur de la paie, en session courte par grandes thématiques (incontournables, administrations du personnel, calcul des cotisations etc…) ou par niveau pour les candidats qui ne partent pas de zéro et souhaitent mettre à jour leurs connaissances ou se spécialiser dans un domaine particulier.

Des parcours certifiant offrent la possibilité d’obtenir une qualification supplémentaire ou de se faire reconnaître des compétences acquises en tant que responsable de paie, responsable administration du personnel, gestionnaire de paie (avec deux spécialisations dans la gestion des arrêts maladie et la gestion des cotisations sociales).

L’organisme expert en RH SOFTEC propose aussi formation diplômante « Collaborateur social et paie » de Niveau III (BAC +2) inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (code 14723) et éligible au Compte personnel de Formation (code 45167 pour les salariés et code 146340 pour les demandeurs d’emploi).

Auteur : GERESO

Audit de paie

ut dapibus mi, odio sit libero Lorem amet, Aliquam ultricies venenatis NullamBack to Top